Mes œufs de Pâques ♡

Dernière mise à jour : 5 avr. 2021

Pâques et ses œufs en chocolat qui annoncent le printemps et le retour de la douceur… Que j’aime voir les enfants (et les adultes !) partir à la chasse aux œufs. Ces petites traditions qu’on aime partager avec nos proches ! Rien de plus agréable pour moi que de préparer ces petits présents gourmands à offrir à ceux que j’aime !

J’apprécie particulièrement travailler le chocolat, cet ingrédient unique qui se suffit toujours à lui-même.


Dans mes tiroirs pour tempérer le chocolat:

1 maryse

1 saladier en verre

2 casseroles

1 thermomètre de cuisine

1 moule à chocolats (diverses formes)

1 pinceau (pour ceux qui préfèrent des coques à assembler)


Dans mes placards pour une vingtaine d’œufs en chocolat :

180 grammes de chocolat grand cru (chocolat noir, au lait ou blanc selon vos préférences)



Avant tout, pourquoi tempère t-on le chocolat pour le travailler ?

Le tempérage permet d’atteindre des températures déterminées pour permettre au beurre de cacao contenu dans le chocolat, de cristalliser de façon homogène. C’est l’ultime astuce pour obtenir un chocolat brillant et lisse facile à utiliser et démouler. Ainsi, 3 étapes sont à respecter pour un tempérage optimal du chocolat.


courbe témperage du chocolat

1ère étape : fondre le chocolat au bain-marie chaud :

Faire fondre le chocolat au bain-marie chaud (j’utilise personnellement le vitaliseur de Marion et la vapeur d’eau). Il faut atteindre 50 degrés pour le chocolat noir.

Attention à ne pas dépasser cette indication de température, faute de quoi, le chocolat va cuire et sera granuleux !

Egalement, pensez à adapter les températures en fonction du chocolat que vous utilisez !


2ème étape : faire refroidir le chocolat au bain-marie froid :

Plonger le saladier dans une casserole d’eau froide avec des glaçons, pour faire chuter la température du chocolat. Celle-ci doit descendre à 27 degrés.


3ème étape : augmenter la température du chocolat au bain marie pour le travailler :

De nouveau, faire chauffer le chocolat dans le bain-marie, pour qu’il atteigne 32 degrés, sa température idéale de travail. Il est à ce stade, très fluide, lisse et brillant !


4ème étape : le moulage du chocolat :

Votre chocolat est prêt à l’emploi ! Le mouler selon vos souhaits. 2 variantes :


Les chocolats de Pâques :

Remplir les moules de chocolat tiède. Laisser refroidir à température ambiante ou au réfrigérateur. Après 2 heures de cristallisation, démouler les chocolats. Ne pas hésiter à taper sèchement le moule sur le plan de travail.


Les oeufs en chocolat :

Il faut ici utiliser un pinceau. Réaliser une première couche de chocolat sur les moules. Laisser cristalliser le chocolat à l’air libre quelques minutes. Puis, reproduire cette opération (il sera essentiel de chauffer de nouveau le chocolat à 32 degrés avant de le travailler).


Après 2 heures de cristallisation, démouler les coques de chocolat. Pour souder les deux parties et former ainsi un œuf, déposer une coque quelques seconde sur une poêle chaude. Dès lors que les bords ont légèrement fondu, placer les deux moitiés l’une contre l’autre. Placer l’œuf au réfrigérateur pour que les soudures opèrent.


A emballer dans des petits sachets, pour offrir à vos proches et vos enfants ! Pensez à ajouter des inserts à la praline, ou diverses graines (pistaches, amandes etc) lorsque le chocolat est encore chaud ! C'est tout l'avantage du fait maison, on crée au gré de ses envies ! ♡


Gustativement,


Marie

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
 
Cute Notebooks

Contact

Merci de l'intérêt que vous portez à mon site culinaire marierose.studio ! Pour plus d'informations, n'hésitez pas à me contacter, je vous répondrai au plus vite !

Merci pour votre envoi !